Généalogistes Associés

Bonjour à tous

De quoi boire

A la question " Quelle boisson boit-on à l'ordinaire? ", Pierre Boucher répond " Du vin dans les meilleures maisons; de la bière dans les autres; un autre brevage qu'on appelle du bouillon, qui se boit communément dans toutes les maisons; les plus pauvres boivent de l'eau, qui est fort bonne et commune en ce pays-ci. "

Selon le dictionnaire de Trévoux, le bouillon, boisson courante alors en Picardie, s'apparente au chousset des Turcs, " lequel est fait de pâte crue levée, cuite dans l'eau et, après cela, rassise et séchée; on en jette la grosseur d'un oeuf dans un pot d'eau à boire ". La fermentation de la pâte doit alcooliser quelque peu le breuvage, puisque, le 15 juillet 1665, le Conseil souverain défend " à toutes personnes de quelque qualité qu'elles soient, de traiter ni donner généralement aucunes boissons aux Sauvages même bière et bouillon, sous quelque prétexte que ce puisse être et ce, à peine de cinq cents livres d'amende et de telle autre punition qu'il sera jugé à propos ".

Peu de temps après la fondation de Québec, on commence déjà à faire de la bière au Canada. Chose certaine, en 1646, les pères jésuites fabriquent leur propre bière à Québec, puisque le frère Ambroise " y fut employé du premier au vingt mars de cette année ". Montréal aurait eu sa première brasserie vers les années 1650.

Plusieurs possèdent des barriques de vin pour consommation personnelle ou pour la vente. Le Conseil souverain exerce une grande surveillance sur le prix de vente du vin et des alcools.

À Montréal, Maisonneuve défend, le 18 janvier 1659, de vendre dès boissons en gros et en détail " sans un ordre par écrit ". À la fin du siècle, selon le père Le Clerc, le rossolis connaît une certaine vogue. On le fabrique en mélangeant de l'eau-de-vie, du sucre d'érable, du clou de girofle et de la cannelle.

La table canadienne, même si elle n'a pas toujours l'apparat de la table française, laisse peu à désirer au XVIIe siècle, sauf lors des famines. Mais alors, forêts et cours d'eau fournissent de quoi subsister.

Source : Nos racines p 300

Vous pouvez toujours consulter les bulletins précédents sur notre site en cliquant sur le lien Bulletins dans la partie inférieure de chaque page.

Vous êtes toujours les bienvenus sur le site Généalogie pour tous par les Généalogistes Associés.

Bertrand Fleury
Votre webmestre,
Généalogie pour tous
Ce qui compte dans la vie, c'est le rire, l'amour et la santé.
Gardez le sourire, c'est le plus beau rayon de soleil. ;-))



BK5.2 - Téléchargez 2 fichiers :
BKSetup.exe et BKSetup.w02
Dernière version de BK5 : 13 décembre 2000

BK 6       La version 6.6 est toujours disponible.

BK 7.0       Nouvelle version.

La traduction Français-Québec est incluse.

La Fondation
Marie-Vincent

L'Enfance
pas la violence.

[ Accueil | Histoire | Liens | Toponymie ]
[ Émigrants | Bulletins | Guide de saisie | Célébrités ]


Votre webmestre
CGL # 2 - SGCE # 3053